THEME: LES FONCTIONS ACTUARIELLES AU SEIN DES ENTREPRISES D'ASSURANCE DE LA ZONE CIMA: Organisation, technique et outils pour la mise en place

 Problématique

Les entreprises d’assurances de la zone CIMA qu’elles soient locales ou constituées en groupes sont confrontées de nos jours aux mêmes défis qui sont principalement de trois ordres :

 1°) Le premier défi qui est interne est l’efficacité dans la gestion classique d’une compagnie d’assurance dans toute ses composantes ce qui implique les enjeux suivants:

  • Une bonne évaluation de la prime d’assurance en contrepartie d’un service. Pour ce faire, le profil métier doit avoir une expertise en statistiques et en actuariat.
  • Nécessité d’avoir un profil métier qui peut comprendre les problématiques des différentes directions.
  • Pouvoir apprécier l’inter connexion entre les différentes Directions et analyser les outputs d’une Direction qui sont pris en compte comme inputs d’une autre direction. L’exemple le plus frappant est souvent la différence entre les pratiques de gestion et les notes techniques d’une compagnie d’assurance et les outputs de son système d’information. On note aussi la conception du système d’information lié à la production et sinistres en décalage avec le système d’information avec la comptabilité et l’élaboration des états CIMA.

 Face à ces enjeux, le profil métier actuariat est un des profils qui peut répondre et apporter des solutions à la Direction Générale d’une compagnie d’assurance grâce à son expertise en statistiques, mathématiques et projective.

 2°) Le deuxième défi qui est externe est l’appréciation de l’environnement de la compagnie d’assurance avec la concurrence, l’évolution très rapide des nouvelles technologies et surtout l’évolution de la mentalité et du type de consommateur.

 C’est actuellement le défi majeur des compagnies d’assurance car il exige de mettre en place un outil de veille concurrentiel, d’apporter et de faire intégrer les nouvelles technologies mis en place par les informaticiens au sein des différentes directions.

Les fonctions actuariat sont à même d’apporter une réponse appropriée à ce défi dans l’innovation des produits et services.

 3°) Le troisième défi qui est mixte celui de la rentabilité des produits commercialisés et globalement la rentabilité de la compagnie d’assurance.

Ce défi est susceptible de chambouler le marché de la zone CIMA dans les 5 prochaines années. En effet, une décision de la CIMA impose une double augmentation du capital de 1 à 3 milliards FCFA (2018/2019) puis à 5 milliards de FCFA (2020/2021). Cette directive impose aux directions générales d’être face à leur responsabilité devant le conseil d’administration.

Pourquoi un administrateur devra apporter un capital supplémentaire à la compagnie d’assurance si cette dernière n’est déjà pas rentable ou ne présente pas un business plan réaliste qui lui permettra de gagner de l’argent mieux qu’un placement à la banque.

Beaucoup de compagnies d’assurances devront soit fusionner avec une autre soit disparaître et dans tous les cas, les audits externes de la rentabilité des portefeuilles et du système d’organisation vont se mettre en place de manière systématique  sur consigne soit des administrateurs ou d’éventuels acheteurs.

Quel autre meilleur profil que l’actuaire interne ou externe pour évaluer le niveau de rentabilité d’une compagnie d’assurance ?

C’est dans le but d’apporter des réponses pratiques à ces préoccupations que le CABINET I.S.M-CAMEROUN, spécialisé en formations en Assurances dans la zone CIMA organise du 10 au 12 octobre 2018 un séminaire international sur le thème « Les fonctions actuarielles au sein des entreprises d’assurances de la zone CIMA : organisation, techniques et outils pour la mise en place » qui se tiendra à l’HOTEL NOUBOU, DOUALA-CAMEROUN.

 

Les objectifs de la formation

Le séminaire aura pour objectif de présenter les fonctions d’actuariat pouvant permettre de répondre aux trois défis majeurs ci-dessus :

  • Doter les participants des connaissances relatives à l’organisation fonctionnelle d’une compagnie d’assurance et les interactions entre les différentes Directions
  • Doter les acteurs des principes et techniques statistiques et actuarielles minimales pour une meilleure estimation des primes d’assurances avec des éléments d’adaptation aux nouvelles cibles
  • Outiller les participants des techniques d’élaboration de tableaux de rentabilité des portefeuilles

 

Le public cible

  • Directeurs Généraux des compagnies d’assurances, de réassurances et de bancassurance
  • Directeurs de l’actuariat
  • Directeurs et Responsables Administratifs et Financiers
  • Directeurs et Responsables Techniques
  • Directeurs et Responsables des Risques et de la Conformité
  • Responsables informatiques des compagnies d’assurances
  • Contrôleurs de gestion, Contrôleurs et Auditeurs Internes
  • Actuaires, Etc.

 

Date et Lieu de la formation

Date: 10 – 12 octobre 2018    Lieu : NOUBOU INTERNATIONAL HOTEL, Douala-Cameroun

 

Coût par participant

Le coût de la formation par participant s’élève à : 700 000 FCFA HT (Sept cent mille FCFA), payable hors taxes 

Ce coût inclut : Documentation, matériel didactique, pauses cafés, repas à midi tout au long de la formation.

 

Animateur

 Mr NGAN KOTOCK Luc Roger

  • Statisticien Actuaire Senior, Diplômé de l’Institut des Actuaires Français
  • Président de la Maison des Actuaires du Cameroun
  • Ancien DGA de NSIA ASSURANCES VIE - CAMEROUN
  • Consultant au CABINET I.S.M-CAMEROUN
  • Plus de 26 années d’expérience professionnelle

 

PLAN DU SEMINAIRE

 MODULE 1- REVUE DE L’ORGANISATION FONCTIONNELLE ET TECHNIQUE D’UNE COMPAGNIE D’ASSURANCE AVEC L’IMPLICATION DES FONCTIONS ACTUARIELLES

Objectif : Analyser l’apport des fonctions actuarielles au sein d’une compagnie d’assurance ou dans un groupe ainsi que son expertise sur l’’interaction au sein de l’organisation fonctionnelle d’une compagnie d’assurance.

Etude des travaux :

  1. Structuration et organisation fonctionnelle et technique d’une compagnie d’assurance
  2. La présentation des profils métiers de l’actuariat (Généraliste et spécialiste)
  3. Les missions de l’actuaire dans une compagnie d’assurance (Vie et Non Vie) ;
  4. L’apport et le positionnement du profil actuariat avec les autres métiers tels que la comptabilité et la finance, le système d’information, le juridique, le commercial et l’audit

Résultats attendus :

  • L’intégration des fonctions actuarielles comme une avancée significative dans l’appréciation et la gestion des risques pris par l’assureur.
  • L’interconnexion des fonctions actuarielles et les autres métiers dans une compagnie d’assurance.

 

MODULE 2 : LA METHODOLOGIE DE TRAVAIL DE L’ACTUAIRE DANS UNE COMPAGNIE D’ASSURANCE

Objectif : Présenter la méthodologie de travail de l’actuaire à travers ses différentes missions.

Etude des travaux :

  • Les techniques et méthodes de tarification
  • Revue de l’évaluation des provisions techniques et surveillance du portefeuille ;
  • Le suivi de la politique de souscription et de la réassurance ;
  • La gestion de la base de données.

Résultats attendus :

  • Le participant est capable de mieux appréhender et appliquer les méthodes de travail de l’actuaire en compagnie d’assurance;
  • Recommandations du consultant.

 

 MODULE 3 – CONTRIBUTION DE L’ACTUAIRE DANS L’INNOVATION ET L’EVALUATION DE LA RENTABILITE AU SEIN D’UNE COMPAGNIE D’ASSURANCE

Objectif : La pertinence de l’apport de l’actuaire dans l’innovation de produits et services et la revue des outils et techniques pertinents pour évaluer la rentabilité de portefeuilles en compagnies d’assurance.

Etude des travaux :

  • Confection de produits et services de bancassurance – produits mobile money;
  • Le nouvel angle commercial pour le produit Indemnité de Fin de Carrière ;
  • Revue et affectation des frais de gestion dans une compagnie d’assurance ;
  • Présentation d’une méthode détaillée d’analyse de marges ;
  • Présentation des indicateurs de rentabilité d’une compagnie d’assurance.

Résultats attendus :

  • Le participant est capable de mieux faire le lien pratique entre les besoins du marché et les produits et services appropriés, de comprendre pourquoi et comment un portefeuille d’une compagnie est rentable ou pas;
  • Recommandations du consultant.

CAS PRATIQUES ET EVALUATION ET REMISE DES ATTESTATIONS

Contact et réservation :

Mme Suzanne NAKONG, Directrice CABINET I.S.M-CAMEROUN

Situé au 3e étage Immeuble NOBRA Akwa, Douala-Cameroun

Tel. (00237) 699 84 27 50 / 673 07 49 67                  

E-mail: ismconseil1@yahoo.fr                       

Site Web : www.cabinet-ism.cm

href="/bundles/kcfinder/upload/file/f1.pdf" target="_blank" rel="noopener noreferrer"> Fiche d'inscriptionhref="/bundles/kcfinder/upload/file/f1.pdf" target="_blank" rel="noopener noreferrer"> Fiche d'inscription